ODS (Online Database Service)

ODS est un nouveau service Online.net vous permettant d'obtenir des bases de données en tant que service.
Vous pourrez démarrer autant de bases de données que vous en aurez besoin.
Chaque instance est délivrée avec des ressources dédiées. Vous pourrez choisir une instance qui sera dépendante de la quantité de RAM choisie.

Chaque Go de RAM est livrée avec 2 cœurs processeurs basés sur l'architecture Power8, l'un de nos processeurs les plus puissants capable de gérer plus de 1 million de requêtes par seconde !

Configurer l'instance

Premièrement, connectez-vous à votre console puis cliquez sur Stockage. Vous verrez ensuite le sous-menu ODS apparaître

Vous devriez voir ensuite toutes vos instances.
Si elle ne sont pas configurées, vous devriez pouvoir le faire directement.

Pour configurer votre base, il faudra la nommer puis choisir le type et la version de votre choix.

Vous pourrez choisir entre :

  • MySQL 5.5
  • MySQL 5.6
  • MySQL 5.7
  • MariaDB (avec TokuDB) 10.0 & 10.1
  • PostGreSQL 9.4
  • PostGreSQL 9.5
  • PostGreSQL 9.6

Utilisation de l'instance

Une fois configurée proprement, vous serez en mesure de voir différentes informations sur votre instance.

Vous verrez :

  • Le nom choisi
  • Le type de base de données
  • La version choisie
  • La mémoire allouée
  • L'IP publique
  • L'IP privée (Pour le RPN)
  • Le port de connexion

Le port n'est PAS le port par défaut du serveur SQL

La version SQL dépendra largement de vos besoins.
Si vous prévoyez d'utiliser une application existante (WordPress, Joomla, etc.) regardez juste sur leurs sites web quelle version est recommandée pour l'application choisie.

Si vous ne savez vraiment pas quel type choisir, MySQL étant le plus commun, nous vous recommandons de l'utiliser.
Au besoin, voici un bref descriptif des différentes versions :

  • MySQL 5.5 : Ancienne version mais cela reste un choix sûr
  • MySQL 5.6 : Version Actuelle, mais sera bientôt dépréciée
  • MySQL 5.7 : La dernière version, c'est la plus susceptible de vous offrir les meilleures performances

Vous pouvez aussi cliquer sur Administrer pour créer vos bases, utilisateurs et faire vos sauvegardes !

Administrer vos bases de données

La première chose que vous devrez faire sera de créer une base de données.
Vous pourrez créer autant de bases de données que souhaité dans votre instance.
Vous serez seulement limité par les ressources allouées pour ces dernières.

Cliquez sur Créer une base de données et choisissez un nom.
Attendez ensuite quelques minutes, elle sera disponible dans votre instance.

Administrer vos utilisateurs

Comme les bases de données, vous pourrez simplement administrer vos utilisateurs depuis votre console.

Cliquez sur l'onglet Utilisateurs, puis, cliquez sur le bouton créer un nouvel utilisateur.

Choisissez un identifiant et un mot de passe.

Une fois effectué, vous pourrez voir les différents utilisateurs disponibles :

Administrer vos sauvegardes

Comme pour les autres onglets, cliquez juste sur Sauvegardes puis choisissez créer une nouvelle sauvegarde.

Cela vous interrogera pour vous demander la base de données concernée :

Après quelques instants (dépendant de la taille de la base), la sauvegarde sera effectuée et disponible dans la console comme un fichier .gz à télécharger :

Depuis la BDD

Vous pouvez également accéder à vos sauvegardes depuis l'onglet Bases de données, en cliquant sur le sous-onglet Sauvegardes:

La sauvegarde est faite avec l'utilitaire MySQLDump en une seule transaction pour que les données restent cohérentes.

Sauvegardes automatiques

Par défaut, inclus avec votre service ODS, une sauvegarde est réalisée toutes les 24 heures, si aucune sauvegarde manuelle n'a été effectuée.

Les sauvegardes sont conservées sur 45 jours (non modifiable).

Il n'est pas possible de différencier les sauvegardes initiées manuellement des sauvegardes effectuées automatiquement

Administrer les permissions utilisateurs

Voilà la partie la plus intéressante : les permissions.

Comme un vrai serveur SQL, vous pouvez avoir différents utilisateurs avec différents niveaux de permissions pour chaque base.

Vous pourrez administrer cela depuis plusieurs endroits dans la console.

Cliquez dessus puis, pour l’utilisateur concerné, sur Administrer.
Vous serez ensuite dans un sous-menu vous permettant de manipuler cela.

Commencez par cliquer sur Ajouter permission.
Vous serez ensuite interrogé pour :

  • La base de données
  • Les permissions allouées

L'utilisateur est celui précédemment créé.
Les permissions disponibles sont :

  • Administrateur (tous les droits)
  • Lecture & Écriture
  • Lecture seule

Ici, un exemple avec un administrateur et un utilisateur limité :

Depuis la BDD

Il est également possible d'accéder à l'administration de l'utilisateur depuis l'onglet Bases de données.
Cliquez dessus et Administrez la base de données concernée.
Vous serez dans un sous-onglet Accès, où vous pourrez commencer à configurer les permissions.

Si vous décidez de définir les autorisations de votre base de données de cette façon, il vous sera demandé :

  • L'utilisateur
  • Les permissions allouées

Gestion des options avancées

Cliquez sur Administrer à droite de la base de données concernée.
Vous serez à l'intérieur d'un sous-onglet Options avancées, où vous pourrez commencer à modifier les options.

Cela vous permet de configurer les paramètres avancés de vos serveurs de base de données, afin de les personnaliser, et de les adapter, à vos besoins spécifiques.

Soyez prudent lorsque vous modifiez ces paramètres car cela peut avoir un impact sur les performances de votre BDaaS. Pour la plupart des cas d'utilisation, les valeurs par défaut sont les meilleures.

Gestion du pare-feu

Cliquez sur Administrer à gauche de la base de données concernée.
Vous serez dans un sous-onglet Firewall, où vous pourrez commencer à le configurer.

Une fois le pare-feu activé, seules les adresses IP mentionnées dans la liste sont en mesure de se connecter à votre base de données, pour la protéger contre un accès non autorisé.
Vous pouvez configurer les règles de pare-feu pour les deux interfaces, publique & RPN.

Si vous souhaitez accéder à vos bases avec PHP My Admin, il faudra whitelist cette IP : 62.210.185.39/32

Utilisez vos base de données

Maintenant que vous avez vos bases de données créées, vos utilisateurs disponible et vos permissions allouées, vous pourrez utiliser votre base.
Si vous êtes un simple utilisateur, il faudra juste ajouter les données de connexions à votre CMS.

En tant qu'administrateur, vous serez à même de manipuler vos base de donnés par ligne de commandes !
Il faudra installer mysql-client sur votre système d'exploitation favori, puis l'utiliser comme vos propres serveur SQL !

Ici un exemple de connexion par ligne de commande :

mysql -u <Admin User> -p* –port=xxxxx -h <Public IP>

Où Admin User, password, port et Public IP sont les informations disponibles dans votre console.


Vous êtes maintenant prêt pour votre base de données ULTRA rapide !

Scalabilité

Votre ODS peut voir ses performances améliorées si vous en avez besoin.

Une fonction d'UPGRADE existe, afin de vous permettre de passer sur une offre supérieure.

Cela vous permet donc d'adapter ODS à vos besoins.

Pour ce faire, cliquez sur le bouton associé dans votre console :

Il vous sera alors présenté une fenêtre vous permettant de choisir de puissance voulue :

Choisissez & commandez !

Côté facturation, vous serez facturé de la puissance initiale jusqu'à la fin du mois en cours.
Vous serez facturé de la nouvelle offre à partir du mois d'après.

Le downgrade d'une offre n'est pas disponible pour le moment.

Utilisation et connexion a la base en ligne de commande via MongoDB

La connexion à MongoDB se fera via la commande:

mongo -u $USER -p $PASSWORD - -authenticationDatabase admin $DATABASE